Licoco rdc Pas de commentaire

RÉSUME EXÉCUTIF

Créée en 2004 par quelques fondateurs épris de justice sociale et soucieux de l’ampleur que revêt de la corruption en RDC, la LICOCO vient d’achever la mise en œuvre de son premier plan stratégique 2008-2016.
La LIOCO est depuis lors devenue une organisation incontournable dans le domaine de lutte contre la corruption en RDC. Son expertise et son engagement sont devenus une référence, tant au niveau
national qu’international. Elle est membre de Transparency International, qui est un mouvement
mondial contre la corruption, actif sur le terrain dans plus de 100 pays.
Le fonctionnement historique du bureau de la LICOCO repose sur la forte implication de quelques
membres fondateurs dans les activités opérationnelles. Ce fonctionnement n’est plus adapté à la
nouvelle dimension du bureau national. Des Bureaux provinciaux naissent pour répondre aux
nouveaux défis.
Le développement de nouvelles thématiques liées au réchauffement climatique, à la gestion des
ressources naturelles et au secteur de mines , l’expansion même de la corruption dans presque tous
les secteurs de la vie nécessite la prise en compte de tous les acteurs sociaux, politiques et
économiques dans le lutte contre la corruption et l’impunité.
ADECOM MM a accompagné la LICOCO dans l’élaboration d’une vision à moyen terme servant de
cadre à la mise en œuvre de ce changement. C’est ce qui explique l’impératif pour la LICOCO de se
doter d’un nouveau plan stratégique qui dessine ce changement.
Pour déterminer la stratégie à mettre en place, les axes suivants ont été pris en compte :
– L’appui institutionnel : cet axe met l’accent sur le renforcement des capacités de la LICOCO
des membres et la structure LICOCO à travers le fonctionnement efficace des organes et sa représentativité nationale ;

Le plaidoyer et lobbying auprès des autorités politico administratives (APA) : il s’agit de toutes les actions en vue de la prévention de la corruption et de l’application des lois et
mettre fin à l’impunité;
– La Mobilisation sociale et partenariat : À travers cet axe, la LICOCO poursuivra les
campagnes et renforcera son partenariat avec tous les acteurs de lutte en assurant la protection des activistes anti-corruption. La LICOCO devra également renforcer et promouvoir le partenariat avec les organisations de la société civile (OSC) et le secteur privé ;
– La mobilisation de ressources nécessaires à la mise en œuvre du plan stratégique et au
fonctionnement institutionnel de la LICOCO tout en promouvant le fundraising ;
– La recherche, documentation et publication : en vue vulgariser les connaissances et de
partager l’expérience et les bonnes pratiques en matière de lutte contre la corruption ; y compris la mise en place d’une base des données.
Après analyse de son contexte, la LICOCO, avec l’accompagnement du Bureau d’études ADECOM, a
traduit les perspectives souhaitées en résultats atteignables d’ici 5 ans. Elle a ensuite identifié les
actions à mener par ordre de priorité et défini les ressources nécessaires pour leur mise en œuvre.
Un dispositif de suivi-évaluation a été mis en place et des mécanismes pour faire de la LICOCO une
organisation professionnelle et de référence en matière de lutte contre la corruption et l’impunité en RDC.
Cette stratégie devra être assortie des plans opérationnels annuels.

Télécharger ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *