Licoco rdc Pas de commentaire

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de lutte
contre la corruption, le 09 Décembre 2017, la LICOCO publie le document  vous montrant comment est ce que le projet BUKANGA LONZO est géré.
Le 20 Février 2014, le Gouvernement de la RDC signait un contrat avec la Société Sud Africaine AFRICOM COMMODITIES ltd pour la gestion quotidienne du Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo, situé dans le secteur de Bukanga Lonzo dans l’ancienne Province du Bandundu.
Le contrat signé avec la société AFRICOM COMMODITIES Ltd était de gré à gré pour un montant global de 150 millions de dollars, violant ainsi la loi sur la passation des marchés en RDC.
En signant l’ accord avec cette société, le Gouvernement de la RDC voulait lutter contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté en relançant l’agriculture pour une croissance participative.
Un espace de plus de 70 000 hectares sera alloué par le Gouvernement au Projet Bukanga Lonzo. L’attribution de cet espace suscitera beaucoup des critiques de la part des populations dont leurs terres ont été spoliées sans indemnisation.
Aujourd’hui, les chefs des terres continuent à réclamer une indemnisation de la part du Gouvernement de la RDC mais ce dernier fait la sourde oreille.
Afin de matérialiser le projet Bukanga Lonzo, un premier montant de 92 293 337 US $ sera débloqué par le Gouvernement pour la construction de l’usine, l’aménagement du site et d’autres travaux d’accès au site.
Tous ces travaux seront confiés à des entreprises sœurs d’AFRICOM COMMODITIES sans appel d’offre de mis en concurrence suscitant ainsi  des soupçons de conflits d’intérêts.
Les informations sur les actionnaires réels des sociétés partenaires d’AFRICOM COMMODITIES ne sont pas divulguées permettant ainsi à plusieurs personnes à penser que les autorités congolaises ont des intérêts particuliers dans ce projet.
Télécharger ci dessus le rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *