Licoco rdc Pas de commentaire

REDD+: Ouverture du bureau CAJAC/LICOCO à Inongo/Maï-ndombe.

Une délégation de la LICOCO a effectuée une mission du 25 janvier au 1er février 2017 à Inongo, dans la province de Maï-ndombe. L’objet de la mission était de présenter et lancer les activités de l’observation indépendante non mandatée dans le processus REDD+ à Maï-Ndombe et d’ouvrir officiellement le bureau CAJAC, Centre d’Assistance juridique et de l’Action Citoyenne à Inongo.
La délégation conduite par Messieurs Innocent Lubala & Alain Parfait Ngulungu, respectivement Directeur financier et administratif et chargé des programmes avaient profité de ce déplacement pour échanger sur le rôle, objectifs et différentes phases de l’Observation Indépendance non mandatée dans la mise en œuvre de la REDD+, dont la cible est la lutte contre la fraude ou la corruption à Maï-ndombe.
Mais aussi, de renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile sur le monitoring des illégalités forestières et le suivi des sauvegardes (SES REDD+ ) et former les participants sur l’utilisation du guide des sauvegardes sociales et environnementales et des outils de suivi de la gouvernance REDD+. Ce avant, de recueillir les différentes plaintes des clients sur la mise en œuvre d’ERPD à Maï-ndombe et lancer officiellement les activités du CAJAC/Maï-ndombe à Inongo.
Traquer les illégalités et la corruption dans le secteur forestier
La LICOCO, pour votre gouverne, mène actuellement avec l’appui de ses partenaires, plusieurs actions de plaidoyer pour mettre en exergue, notamment : (i) les outils de contrôle et de gouvernance sur les changements climatiques ; (ii) l’importance du contrôle citoyen de l’action publique, leur probabilité et impact sur le processus REDD+, (iii) les stratégies du contrôle citoyen et les acteurs du changement social, (iv) dresser la cartographie des risques de corruption dans l’ERPD Maï-ndombe et (v) accompagner les communautés affectées sur terrain.
Dans ce cadre, en juin 2015, la LICOCO a mené une action de sensibilisation à Mbankana aux environs du projet Ibi Bateke et a adressé une correspondance au FCPF lors de la 9ème réunion du sous-comité FCPF, tenu à Washington/USA. Un autre atelier de consultation et de renforcement des capacités sur le CCAP dans le processus REDD+ a été organisé du 03 au 04 juin 2016 à Inongo (Province de Maï-Ndombe).
Avec l’ouverture du bureau CAJAC à Maï-ndombe, plusieurs actes de corruption et d’illégalités seront dénoncés pour combattre l’impunité dans le secteur forestier. Une manière de lutter contre les détournements destinés à la lutte contre la corruption dans le cadre de l’atténuation des changements climatiques.

LICOCO